Les travaux de restauration de la Casbah d’Alger   enregistrent un taux  d’avancement  global de 40 %, ce qui est jugé insuffisant et en deçà des attentes pour Youcef Cherfa, wali d’Alger qui a effectué ce mardi une  visite d’inspection sur le site.  « Tous les moyens humains est matériels nécessaires ont été mis en œuvre, mais les travaux de réalisation ne sont qu’à hauteur de 40% » a-t-il indiqué. 

Tout en signalant  que la wilaya veillera  scrupuleusement au suivi et l’accompagnement régulier des travaux  ainsi qu’au payement des facteurs, le wali a précisé qu’aucun retard sur la livraison du projet ne sera toléré.

 Il a insisté, par ailleurs, sur l’impérieuse nécessité de l’utilisation de matériaux originaux dans ces travaux de restauration   pour redonner à l’ancienne Médina de la régence d’Alger son aspect authentique.

Djezzy Binatna

S’étendant  sur une superficie de 105 hectares, la Casbah  comprend 1816 bâtisses, dont 212 sont concernées par ce projet de réhabilitation dont le coût s’élève à  quelque 24 milliards DA.