Souffrant d’une  affection pulmonaire chronique, le  journaliste  Rafik Talantikit  est  décédé  dans  la  nuit  du  dimanche à lundi  derniers . Âgé de 68 ans , il a succombé à une crise cardiaque. Il a été inhumé hier au cimetière de Sidi Ahmed Amokrane de la ville de Béjaia en présence de ses parents , de ses proches et  de ses  nombreux amis.

Le défunt a exercé dans de nombreuses rédactions (Soummam-News, L’expression, La Dépêche de Kabylie…) et il s’est vu confié de 2005 à 2007 le poste de chargé de communication à l’APC de Béjaia.

Sur les réseaux sociaux, ses confrères et amis ont fait part de leur choc et immense tristesse à l’annonce de son décès.

« Peiné et attristé par la terrible nouvelle du décès de mon ami, Rafik Talantikit, ex-collègue au quotidien L’Expression, je présente en mon nom et au de l’équipe du bureau de Béjaïa mes sincères condoléances à son épouse, ses enfants et toute sa famille. Repose en paix Rafik » a posté , en cette triste occasion,Arezki Slimani du  quotidien l’Expression.