L’activiste  Samir Benlarbi a été acquitté  ce lundi 3 février par le tribunal de Bir Mourad Raïs(Alger), indique  sur sa page facebook le Comité National pour la Libération des Détenus (CNLD). Il recouvre ainsi sa liberté après avoir passé six mois derrière les barreaux de la prison d’El Harrach.

  Arrêté le 16 septembre passé  et poursuivi pour deux chefs d’inculpation « atteinte à l’intégrité territoriale » et « diffusion ou détention de publication portant atteinte à l’intérêt national », Samir Belarbi a  été, pour rappel jugé le 27 du mois écoulé avec un lourd réquisitoire ( 3 ans de prison ferme assortis d’une amende de 50000 da).  

Plusieurs observateurs voient dans cet acquittement ainsi que dans ceux qui l’ont précédé, une volonté du pouvoir à aller dans les sens de l’apaisement. Il est attendu d’ailleurs à ce que d’autres  acquittements  aient lieu dans les prochains jours.