Mise en ligne le :

« Boycott des audiences le 15 janvier prochain, sit-in de protestation devant les tribunaux,  saisine du président de la république, du ministre de  la justice et du ministre des finances » telles sont les  actions décidées, par l’Union nationale des ordres d’avocat en réaction aux nouvelles  dispositions fiscales les concernant, prévues par la loi de finances 2020.

Jugeant le nouveau système fiscal proposé par la LF 2020 d’abusif et d’inéquitable (plus de 50% précise-t-on des revenus de l’avocat), L’Union exige soit  sa  révision en tenant compte des propositions de leur corporation,  soit le retour à  l’application de l’ancien système fiscal.

L’union a laissé ouverte la réunion de son conseil pour prendre dans les prochains jours les mesures qu’elle estimera nécessaires.