Algeria & Transatlantic Relations

Dans une lettre ouvert rendue publique, le collectif des travailleurs du Groupe ETRHB, à travers la voix de leur section syndicale, a lancé un  SOS au président  de la république et sollicite son intervention  pour sauver leur entreprise et les postes de plus de  5000 travailleurs qu’elle emploie.

Le collectif résume la situation actuelle de l’entreprise en trois points : salaires impayés depuis juillet 2019, arrêt total des activités du groupe (chantiers, usines et centres de production) et perte de plan de charge suite aux résiliations de plusieurs contrats.

Tout en exprimant leurs vives inquiétudes quant à leur avenir, les travailleurs sont convaincus  que la situation de leur Groupe peut-être redressée, pour peu que les pouvoirs publics lui  apportent le soutien et l’assistance nécessaires.

Djezzy Binatna

  « De part le plan de charge encore détenu par le Groupe, de son capital expérience, des importantes ressources humaines et matérielles, le collectif reste convaincu que la situation actuelle pourrait facilement être redressé moyennant un soutien et une assistance des pouvoir publics » précisent-ils dans leur lettre.

Mettant leur sort entre les mains du président, les travailleurs attendent un dénouement favorable à la situation intenable qu’ils supportent depuis huit mois .