Mise en ligne le :

L’Iran a mis à exécution ses menaces après la mort du général Soleimani, tué pour rappel par un drone américain.

 En effet la république Islamique a lancé très tôt ce mercredi matin au moins une douzaine de missiles balistiques, sol-sol,  sur deux bases américaines en Irak, Irbil et Ain El Assed.

Selon la télévision Iranienne 80 militaires américains sont morts lors de ce bombardement exécuté par la garde révolutionnaire, une armée parallèle rattachée à l’armée régulière de l’Iran.

Le président américain n’a pas encore réagi à l’attaque mais a minimisé dans un Twett l’ampleur de l’attaque en soutenant qu’il n y’a pas eu de victimes coté américain.

L’Iran de son coté, a menacé clairement qu’il bombarderait toutes les bases américaines dans la région dans le cas ou les USA s’attaquerait encore une fois au pays ou à ses intérêts.

Les observateurs parlent d’une escalade dangereuse et le monde attend la réaction de Donald Trump qui devrait faire un discours dans les prochaines heures.