Dans un communiqué diffusé aujourd’hui et signé par Zohra Drif-Bitat, le comité national pour la libération de Louisa Hanoune appelle à la libération de la secrétaire générale du Parti des Travailleurs , à son acquittement et à l’abandon de toute charge contre elle. Considérant que son arrestation était arbitraire et que son incarcération a été ordonnée sur décision politique,

le Comité estime que l’affaire Louisa Hanoune est « un acte de criminalisation de l’action politique et  une atteinte flagrante au multipartisme et au libre exercice de la politique ». Par ailleurs, Prenant acte positivement de élargissement ces derniers jours  de 76 détenus d’opinion, le Comité exige l’acquittement  et la libération de tous les détenus d’opinion   dont, Karim Tabbou, Abdelwaheb Fersaoui, Kadour Chouicha,  Foudil Boumala et Samir Belarbi et l’abandon de toute poursuite à leur encontre.

Tout en s’élevant contre l’instrumentalisation de la justice par le pouvoir politique, le comité appelle les citoyens  à s’unir et à se mobiliser largement pour faire cesser toute forme de répression et libérer tous les détenus d’opinion et politiques. Pour rappel, Louisa Hanoune a été condamnée  à 15 ans de  prison ferme  pour « atteinte à l’autorité militaire » et « complot contre l’autorité de l’Etat ».