Mise en ligne le :

BAIC Algérie marque sa participation à la 28e Foire de la Production Nationale par le lancement historique d’une nouvelle marque conçue en Algérie pour le marché Algérien et international, en partenariat avec le géant Chinois BAIC, marque baptisée “BAIC BLADI”, répondant aux initiales “BB”.

Le premier modèle orné du nouveau label sera la version 4×4 Offroad du pick-up TERRALORD, lancée également à l’occasion de la FPA 2019. Le nouveau label se généralisera sur l’ensemble des modèles assemblés en Algérie au niveau de l’usine BAIC Industrie Internationale Algérie au courant de l’année 2020.

 

Mr Sariak Noureddine, PDG de la BAIC Industrie Internationale Algérie : “Avec BAIC BLADI, nous marquons une étape impo dans l’histoire de l’industrie automobile en Algérie. BAIC Bladi existe pour répondre au mieux aux exigences spécifiques du client Algérien, en préservant la qualité et les normes internationales des véhicules BAIC, ce géant mondiale de l‘automobile auprès duquel nous avons prouvé que l’Algérie est bien capable de faire de l’industrie automobile, et pas que du simple montage.”

Le lancement de BAIC BLADI est aussi une occasion pour les chinois de montrer leur engagement sur le marché Algérien. Prochainement, des modèles seront fabriqués à l’usine de Batna portant des dénominations 100% algérienne.

Sur le stand de BAIC Algérie, les visiteurs pourront découvrir l’ensemble de la gamme assemblée au niveau de l’usine BAIC de Batna, dont deux nouveautés : le pick-up TERRALORD dans une nouvelle version 4×4 Offroad double-cabine, animée d’un bloc diesel 4 cylindres Turbo fourni par Isuzu reposant sur la technologie Toyota, 2.5l puissance de 140ch avec un couple de 340 Nm disponible à 2000 tr/min. Cette version est proposée en boîte manuelle ou automatique, particulièrement bien nanti avec caméra 360°, auto-stationnement, sièges chauffants, écran tactile de 8”, six airbags…etc. Cette version est proposée à partir de 5.830.000 DZD TTC.

Le BAIC Terralord assemblé chez Baic Algérie à Batna est également proposé en version 4×2 à partir de 5.300.000 DZD TTC.

La deuxième nouveauté sur le stand BAIC Algérie à la FPA 2019, c’est l’arrivée du BJ40, un vrai véhicule tout-terrain aux performances martiales, conçu avec un cadre en échelle solide, une transmission à quatre roues motrices commutable, un rapport de transmission hors route et une bonne garde au sol. Le BAIC BJ40 s’anime du bloc 2.3l Turbo fournissant 250 ch (Euro 5), associé à une boîte automatique ou manuelle à 6 rapports, il est doté de freins ABS avec EBD, les airbags frontaux, les ancrages ISOFIX, le dispositif d’immobilisation électronique, les commandes de traction et de stabilité, l’assistant de démarrage sur les pentes, les barres de protection latérale et le capteur de pression des pneus, climatisation, un système d’information et de divertissement avec écran tactile de 7”, USB, Bluetooth, AUX, caméra de recul, quatre vitres électriques, rétroviseurs thermiques, accès sans clé, capteur de stationnement arrière, alarme antivol, volant gainé de cuir,  roues en alliage de 18 pouces, toit rigide amovible…etc.

Le BAIC BJ40 est disponible à la commande à partir de 4.200.000 DZD TTC pour la version de base, et à 5.600.000 DZD TTC pour la version LUXE, proposée en livraison immédiate.

Les BAIC D20 et X25 sont également disponible à la commande avec des remises spéciale FPA 2019 allant jusqu’à 20.000 DZD. La BAIC D20 est proposée à partir de 1.530.000 DZD TTC, alors que la X25 est à partir de 1.930.000 DZD TTC. Ces deux modèles sont proposés avec un délai de livraison allant de 15 à 30 jours selon les versions.

 Pour rappel, l’usine BAIC de Batna est la première usine d’assemblage CKD de véhicules particuliers portant un label chinois en Algérie. Un investissement de l’entreprise EURL SARIAK AUTO HANDLER en tant qu’actionnaire principal, et du groupe chinois BAIC, qui détient une participation minoritaire dans la joint-venture “BAIC Industrie Internationale Algérie”, à hauteur de 10%. L’usine BAIC Industrie Internationale Algérie a été conçue pour la réalisation de procès d’assemblage en CKD, et a démarré ses activités d’assemblage avec un taux d’intégration de 26 %, atteint grâce aux partenariats avec des sous-traitants locaux, dont IRIS Pneus et une société locale spécialisée dans la fabrication des faisceaux de câblages automobile. Ce taux d’intégration a été obtenu aussi grâce au code d’identification du constructeur attribué par la “SAE International”, un organisme international basé aux États-Unis, ce code qui permet à BAIC Algérie de graver son propre numéro de châssis, spécifique aux véhicules BAIC assemblés en Algérie. Les extensions prévues dans le plan de développement de l’usine, dont les travaux ont débuté et sont en phase d’achèvement, feront grimper le taux d’intégration à 34%.

A propos de l’usine BAIC ALGÉRIE.

L’usine BAIC en Algérie s’étale sur une superficie totale de 3 hectares, dont un bâti de 8000 m2, qui accueille une partie de stock des pièces et une ligne de montage équipée d’une chaîne robotisée et des équipements semi-automatique, ainsi que la ligne des vérifications, qui permets d’effectuer des tests de contrôle de conformité du véhicule, tel que la suspension, le système de freinage, le  système de correction de trajectoire automatique, et même de son étanchéité, et ce grâce à un banc de test dédié composé d’une cabine à jet hydraulique.