La demande de libération du militant Karim Tabbou, Coordinateur de l’Union démocratique et sociale (UDS/non agréé), a été rejetée ce dimanche 22 décembre, par la Chambre d’accusation près la Cour d’Alger, informe son frère Djaffar Tabbou sur sa page Facebook.

Pour rappel Karim Tabbou a été placé sous mandat de dépôt pour les chefs inculpation « d’ incitation à des actes de violence dans le but de porter atteinte à la sécurité nationale » et d’ »atteinte à l’unité nationale ».

A noter que la chambre d’accusation près la Cour d’Alger devait statuer sur la demande de libération de Tabbou mercredi, mais la date a été avancée.