Mise en ligne le :

 Le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, ministre de la Culture par intérim, Hassane Rabehi, a affirmé, dimanche à Batna, que la Présidentielle du 12 décembre était « un acquis précieux ouvrant la voie à une nouvelle ère qui s’appuie à la démocratie réelle pour l’édification d’un Etat de droit ».

Dans une allocution à l’occasion de l’inauguration d’une nouvelle station de télévision à Batna, M. Rabehi a déclaré que la Présidentielle organisée il y a trois jours était « un précieux acquis ouvrant la voie à une nouvelle ère qui s’appuie à la démocratie réelle pour l’édification de l’Etat de droit pour lequel se sont sacrifiés nos aïeux et auquel aspirent les patriotes intègres ».

« Cet événement historique », a-t-il poursuivi, « s’est déroulé dans des conditions à la hauteur de la conscience du peuple algérien et de l’engagement de l’Armée populaire nationale (ANP) à la doctrine de loyauté à la patrie, à la préservation de son unité et de sa souveraineté et d’adhésion aux choix judicieux et légitimes du peuple ».

 Le peuple algérien « a exercé son droit électoral, dans toutes les régions du pays, avec conviction et espoir en l’avenir, donnant, ainsi, au monde entier, une nouvelle leçon de nationalisme, ancré dans les gènes des Algériens, s’illustrant à chaque fois par des positions d’Hommes qui barrent la route aux prédateurs et mettent en échec les manœuvres des haineux et des comploteurs », a-t-il soutenu.