Mise en ligne le :

Alors que de nombreuses voix, dans celle de la puissante Organisation nationale des Moudjahidine( ONM), ne  ce cessent d’appeler à sa dissolution et à sa mise au musée comme patrimoine historique de tout le peuple algérien, le FLN  s’est mis  volontairement, ces tout derniers jours  dans de beaux draps en apportant son soutien de dernière minute au candidat malheureux  Azzedine Mihoubi.

Croyant comme de nombreux Algériens que ce candidat était le poulain des militaires, il s’est empressé alors que l’opération du vote a commencé chez l’immigration et les nomades, à rendre public un communiqué où il a appelé ses militants à s’investir pour la réussite de l’élection et à donner leurs voix à Azzedine Mihoubi.

La victoire de Abdelmadjid Tebboune qui a faussé ses calculs, va  certainement pousser ce parti  qui a toujours servi de soutien au pouvoir, à un   rapide  réajustement de position. Qu’est-ce qui a poussé le FLN, lui qui est resté  dans l’expectative dès le début de la campagne et qui aurait même déclaré qu’il ne  prendrait position qu’en cas de deuxième tour, à s’offrir sur un plateau d’argent au candidat du RND ? Des garanties lui ont-elles été données que ce candidat  était bien celui du pouvoir ?

On ne connait pas pour l’instant les  véritables raisons qui ont motivé ce choix,  seront-elles  , d’ailleurs divulguées ? Pas si sûr quand on connait le mode de communication de ce parti. En tout cas pour de nombreux observateurs,  par sa récente position, le FLN  s’est emmailloté de son propre gré, dans de sales draps et ses démarches politiques dans les prochains jours seront axées à la réparation des conséquences de son autofalgellation  .