L'info c'est ici

Convoité par Total, Sonatrach rachètera les parts d’Anadarko

162

Après des mois d’hésitation et de flottement, l’Algérie compte mettre en œuvre son droit de préemption pour le rachat des parts du groupe pétrolier US Anadarko mis en vente. Le groupe pétrolier Sonatrach va exercer son droit de préemption sur les intérêts détenus par Anadarko en Algérie suite à une décision du ministre de l’Energie relative à une opération dans le cadre d’une fusion/acquisition effectuée par Anadarko, «incompatible» avec la réglementation en vigueur, a annoncé ce mercredi un communiqué du ministère de l’Energie.

 Selon le communiqué «une opération de fusion/acquisition a été opérée, le 3 août 2019, entre les compagnies pétrolières américaines Anadarko et Occidental. Dans le cadre du processus de cette fusion/acquisition, Occidental cédera l’ensemble de ses intérêts, nouvellement acquis en Afrique, au profit de Total», a précisé la même source.

«Anadarko, partenaire de Sonatrach sur le périmètre de Berkine a sollicité, conformément à la loi sur les hydrocarbures, l’approbation du ministre de l’Energie, pour le changement de contrôle d’Anadarko Algérie au profit de la compagnie Occidental, lit-on dans le communiqué. En vertu de la réglementation en vigueur, le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab, s’est prononcé sur cette opération et a déclaré son «incompatibilité» avec le maintien d’Anadarko dans le contrat d’association sur le périmètre de Berkine. En conséquence, Sonatrach «exercera son droit de préemption sur les intérêts détenus par Anadarko en Algérie», a conclu le document.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept