L'info c'est ici

Report du procès d’Ouyahia et de Sellal

77

Le procès  de hauts responsables  d’état, dont  deux premiers ministre Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal,  ainsi que d’autres hommes d’affaires,  qui devait se tenir, ce lundi,   au tribunal de Sidi M’hamed a été reporté, pour mercredi prochain,  sur demande des avocats de  la défense. Ces derniers  ont, en effet,  estimé que les conditions d’organisation   ne sont ne sont pas réunies pour  le déroulement régulier et normal de ce  procès  qui  suscite déjà  beaucoup d’intérêt et d’interrogations. Les nombreux citoyens  qui se sont déplacés au tribunal de Sidi Mhamed, dès le petit matin, pour pouvoir assister au procès   est révélateur   de l’attention et de la curiosité qu’il  soulève  auprès de la population. Les journalistes qui sont, eux aussi, venus  nombreux pour couvrir l’évènement, n’ont pas manqué de leur coté, de s’insurger contre les conditions d’organisation. Ils ont même protesté devant le bureau du procureur contre l’absence de conditions minimales de travail. En tout cas, c’est un fait dénoncé par tous, malgré  l’importance du procès,  toutes les  dispositions nécessaires ne sont pas  apparemment prises  pour assurer son  déroulement normal, loin de toutes sortes de perturbations, qu’il s’agisse de bousculades ou autres difficultés. C’est vrai qu’en Algérie, ce n’est pas tous les jours qu’on voit un haut responsable ou un homme d’affaires devant les juges, mais ce n’est pas une raison pour organiser de ce genre  procès en l’absence de conditions requises. L’installation des écrans géants  sur les lieux  pour permettre à la foule de suivre le déroulement des audiences montre que les autorités savent d’avance qu’il y aurait grande affluence et qu’il fallait y mettre tous les moyens nécessaires   pour que cela se déroule loin de toute pression d’où qu’elle vienne.

Boualem B.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept