Le ministre de la Santé et de la réforme hospitalière, Mohamed Miraoui a révélé ce dimanche que le gouvernement à l’intention de confier prochainement les services d’hygiène, de restauration et même d’hôtellerie au niveau des hôpitaux publics à des sociétés privées.

Il a expliqué que cette mesures s’inscrit dans l’optique d’une «amélioration des conditions d’accueil et de prise en charge des malades».

 Pour ce faire, le ministre a déclaré avoir instruit les responsables des établissements de santé publiques afin de «numériser les rendez-vous des patients pour en réduire la durée». Il a en outre rassuré que le stock de médicament disponible au niveau de la pharmacie centrale des hôpitaux «est largement suffisant pour couvrir les besoins sur six mois».