L'info c'est ici

L’Institut français d’Algérie lance sa seconde résidence d’écriture scénaristique à Timimoune

57

Du 24 novembre au 7 décembre, les jeunes réalisateurs Emma Benestan, Walid Sahraoui et Mohamed Yargui participent à la deuxième résidence d’écriture scénaristique mise en place par l’Institut français d’Algérie.
Ils succèdent ainsi à Karim Moussaoui et Lidia Terki, résidents en 2018.

Emma Benestan, Walid Sahraoui et Mohamed Yargui ont été sélectionnés tant pour leur expérience que pour leurs projets artistiques de grande valeur. Durant 15 jours, ils se retrouvent en immersion totale dans un gîte traditionnel à Timimoune, principale oasis de la région du Gourara.
Associant trois auteurs – algériens et français – à un lieu emblématique du Sud algérien, cette résidence offre les conditions d’un partage autour de la création artistique. Elle permettra aux trois auteurs de se consacrer à l’écriture de leurs prochains films et d’inscrire leur travail dans un lieu nouveau, propice à l’échange d’expériences et à l’entraide
Emma Benestan
Née à Montpellier, Emma Benestan grandit dans le sud de la France. Après avoir intégré la Fémis en département montage,
elle se tourne vers l’écriture et participe à l’écriture de plusieurs long métrages tout en réalisant trois courts métrages, Toucher l’horizon, Belle gueule et Goût bacon, sélectionnés dans différents festivals. En parallèle, elle anime des ateliers vidéo avec des adolescents, qui nourrissent son écriture. Les questions de l’immigration et des rapports sociaux traversent ses films,
particulièrement à cet âge fragile de l’adolescence.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept