L'info c'est ici

Vers le retour à la planche à billets

213

Discrédité et jugé néfaste pour l’économie du pays, le recours à la planche à billet, suspendu depuis le mois de mai passé, serait en passe d’être remis en service. C’est en tout cas, ce que rapporte  l’Assemblée populaire nationale (APN) sur sa page Facebook.

Adopté en 2017,en dépit des mises en garde de certains experts,  ce financement non conventionnel  a mobilisé, selon la Banque d’Algérie,  6.556,2 milliards  entre la mi-novembre 2017 et fin janvier 2019, dont  3.114,4 mds de DA ont été injectés  dans l’économie et  le reste destiné à  la caisse de retraite, au Fonds national d’investissement , au financement du déficit  du Trésor et au remboursement de la dette publique.

Il est signalé par ailleurs dans la même page que pour le ministre  des finances  Mohamed Loukal , ce financement  est sans grande conséquence sur le Trésor. Il  est indiqué, à ce propos, que le financement non-conventionnel n’est qu’un crédit   pour le Trésor public qui devrait le rembourser  en 30 années avec un taux d’intérêt insignifiant.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept