« Allah yerhem chouhadas li matou fi Tipaza » tel est la formule répercutée ce vendredi par les manifestants en  ce 38e acte du Hirak en  hommage aux  soldats tués mercredi  passé  dans une opération anti-terroriste dans la commune de Damous, wilaya de Tipaza.

Une minute de silence en leur mémoire  a été observée dans plusieurs villes pour dire le lien solide qui unit le peuple à son armée.

Cet hommage populaire à ces chouhadas du devoir qui fait honneur aux manifestants, outre d’exprimer l’attachement indéfectible des Algériens à leur armée, témoigne également de leur rejet total du terrorisme  dont les horreurs commises durant la décennie noire sont encore fraiches dans les mémoires.