L'info c'est ici

Hirak : Quand les symboles s’en mêlent

151

Depuis le début du Hirak , il ne se passe pas une semaine sans qu’on titille, de part et d’autre, les sentiments des foules en invoquant les martyrs de la guerre d’indépendance  ou certains symboles et repères  historiques du pays.

Si les chantres du  binôme badissisme-novembrisme n’ont pas fait long feu  et ont fini même par attirer  les foudres des Hirakistes qui les considèrent, non sans raison, comme des prêcheurs de division à cause  de leurs attaques répétitives et injustifiées contre les berbéristes qu’ils traitent de « zouaves », il n’en est pas de même des partisans du Hirak  qui convoquent  dans toutes leurs manifestations hebdomadaires les Ali La Pointe, Abane Ramdane, Ben M’hidi , Amirouche et certaines  autres référents de la nation.

Véritable carburant  pour les manifestants, ce recours à ce qui constitue  les « mythes fondateurs du pays »  devient de plus en plus insistant à la veille du 65e anniversaire du déclenchement de la guerre d’indépendance.

Pour les Hirakistes, la coïncidence du 5 juillet et du 1er  novembre 2019  avec un vendredi est  considérée comme un don du Ciel. Une approbation et un soutien divins pour leur révolte enclenchée depuis février écoulé.

Ils n’en démordent pas, pour eux le fait que ces deux grandes dates symboliques tombent un vendredi n’est pas anodin. Il y a là une charge sémantique considérable que c’est jugée comme une  sorte de légitimation  mystico-symbolique de leur mouvement.

Les partisans du scrutin présidentiel, eux aussi, ne sont pas en reste. Ils tiennent eux aussi aux messages des symboles. Ils y voient ainsi dans certaines coïncidences  avec l’histoire du pays qui parsèment leur parcours comme une sorte d’homologation à leur feuille de route. Le chiffre 22, en référence aux  personnalités  qui ont déposé leur candidature à la présidentielle  du 12 décembre 2019, est   vite  apparenté  symboliquement au groupe des  vingt-deux  qui se sont prononcés en juillet 1954, dans une villa du Clos Salembier  pour le déclenchement de la révolution jusqu’à l’indépendance totale.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept