Le Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière a décidé  de fermer toutes les cliniques «privées» qui pratiquent des interventions chirurgicales.

Un responsable au sein du ministère de la Santé incombe cette décision pour non respect des normes et mesures sécuritaires,  indique le site d’ennahar TV .

Pour préserver la vie des patients souffrant de graves problèmes de santé, des agents du ledit ministère ont inspecté les activités médico-chirurgicales dans plusieurs cliniques privées et ont fini par découvrir des »véritables catastrophes », selon la même source.