« Les équipes de l’Inspection générale des finances(IGF) ont entamé ce dimanche 20 octobre des enquêtes approfondies sur les accords passés avec des institutions publiques des secteurs sensibles, qui ont dévoré des milliers de milliards de dinars

.L’enquête a impliqué plusieurs institutions des secteurs des transports, des travaux publics et des ressources en eau , avons-nous appris de sources concordantes.

 « Les anciens responsables de ces institutions, ainsi que les membres des comités de passation des marchés de 2000 à 2019 ont été convoqués »,indique la même source.

« les enquêtes ont été menées sur la base de plaintes déposées par d’autres hommes d’affaires exclus de ces transactions »,  est-il ajouté.

Ces enquêtes concernent  également des projets relatifs aux ressources en eau, aux chemins de fer et aux routes attribués à Ali Haddad, Kouninef et Amnhed.