L'info c'est ici

L’usine a reçu des garanties du ministère de l’Industrie: Renault reprendra ses activités en 2020

77

L’usine Renault Production Algérie en bute ces derniers mois à de problèmes d’approvisionnement en de kits industriels, qui s’achemine vers la cessation de ses activités dès ce mois d’octobre prochain aurait reçu des assurances fermes de la part de la ministre de l’Industrie et des Mines, Djamila Tamazirt pour continuer ses activités.

Cette dernière a présidé il y’a deux jours, une réunion de travail avec des responsables de l’usine Renault Production Algérie, consacrée à l’examen de l’évolution de ce projet. Au cours de cette réunion, il a été fait état du bilan de la première phase (SKD) de ce projet, notamment en termes d’intégration et de création de postes d’emplois.

«Des perspectives prometteuses sont également à souligner concernant l’export», ajoute-t-on de même source qui indique aussi que «les discussions ont porté également sur la deuxième phase (CKD) du projet qui devra démarrer l’année prochaine». 

 Selon un communiqué, la ministre a fait remarquer qu’après les réajustements opérés en 2019 relatifs au quota de kits SKD, attribué par le gouvernement, «l’activité du l’usine reprendra son cours en 2020 et elle a particulièrement insisté sur les aspects concernant le développement de la sous-traitance et l’exportation», conformément aux textes réglementaires régissant cette activité.

La cause est due à l’épuisement du quota de kits SKD, attribué par le gouvernement à Renault Algérie Production, pour l’exercice 2019, d’une valeur de 660 millions de dollars.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept