L'info c'est ici

Le tribunal de sidi M’hamed ordonne de dégel de tous les comptes bancaires de Fertial

141

Tous les comptes bancaires de la société Fertial, plus d’une dizaine, ont été débloqués depuis le 6 octobre dernier, à la suite de la décision de justice émanant du tribunal de Sidi M’hamed, selon une note affichée par la direction de l’entreprise lundi dernier : «La direction générale a le plaisir de vous confirmer la satisfaction totale de sa requête auprès du tribunal de Sidi M’hamed, qui a établi une ordonnance portant le dégel de l’ensemble des comptes bancaires de la société», lit-on dans ce document.

Cette décision salutaire à plus d’un titre pour les 1100 travailleurs de l’entreprise «va permettre le paiement des salaires du mois d’août et de septembre», selon une source de la direction générale qui ajoute que la procédure «va prendre une dizaine de jours», le temps que les services de sécurité répercutent la décisions du tribunal aux banques concernées ;

«le temps qui sera mis pour l’exécution de cette décision va prendre au moins une semaine comme ce fût le cas lorsque nos comptes ont été gelés. Aussi le paiement des travailleurs se fera la mi-octobre prochain» révèle notre source : «Comme elle a déjà eu à l’annoncer à la plupart d’entre vous, la Direction générale a le plaisir de vous confirmer la satisfaction totale de sa requête auprès du tribunal de Sidi M’hamed qui a pris une ordonnance portant le dégel de l’ensemble des comptes bancaires de la société. Cette décision est l’aboutissement d’un travail en profondeur mené au cours des dernières semaines par les responsables en charge du dossier. Il nous reste maintenant à faire appliquer rapidement cette décision par toutes les agences auprès desquelles nous sommes domiciliés. Comme nous devrions pouvoir réutiliser nos comptes, et donc débloquer les salaires impayés et diverses factures en instance, dans les prochains jours. Il nous reste maintenant à faire appliquer rapidement cette décision par toutes les agences auprès desquelles nous sommes domiciliés» indique le communiqué de la direction.

Sur un autre registre,  la direction générale de Fertial qui a eu maille à partir avec le syndicat d’entreprise qui a mené une campagne virulente de dénigraient contre les deux premiers responsables de l’entreprise (le PDG et son adjoint) prépare un lourd dossier contre ce syndicat.

Une plainte sera déposée au niveau du tribunal d’Annaba a-t-on appris de cette même source : «nous étions beaucoup plus préoccupés par le dénouement de cette affaire. Tous nos efforts ont convergé vers l’issue finale de cette crise. Le dossier que nous avons constitué sera remis au procureur de la république» dit-elle.

Des tracts anonymes aux insultes en passant par des propos désobligeants ont été proféré par certains syndicalistes à l’encontre de ces deux dirigeants.

D’ailleurs les travailleurs de l’entreprise ont commencé apprendre leurs distances avec le syndicat. C’est ce dernier qui est à l’origine du fameux Fakenews selon lequel «l’Etat a désigné un administrateur pour gérer les affaires de l’entreprise. Cette information s’est avérée par la suite sans fondement» soutien encore cette source.

Enfin la direction générale n’a pas omis de rappeler aux travailleurs les défis, à court terme, que Fertial doit relever à savoir «l’entrée en production de l’unité d’ammoniac n°2 d’Arzew et le redémarrage de l’unité d’ammoniac et la consolidation de la production de l’unité de granulation de Annaba. Nous devons nous concentrer sur la stabilisation progressive des installations d’ici la fin de l’année en cours pour entamer l’année 2020 dans les meilleures conditions possibles» conclut le communiqué de l’entreprise.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept