L'info c'est ici

Bejaia : Les chrétiens protestent contre la fermeture des églises

834

Pour dénoncer les fermeture des églises et les pressions  que subissent les membres de l’ église protestante en Algérie (EPA), des dizaines de chrétiens protestants de plusieurs régions du pays ont tenu ce mercredi matin, un sit-in, devant le siège de la wilaya de Bejaïa. Brandissant des banderoles où sont portées leurs principales revendications, les manifestants ont rythmé leur rassemblement par des chants chrétiens où ils ont exprimé  leur attachement à leur croyance. « Non aux fermetures injustes des églises », « Halte à la fermeture des églises », «  Pour l’application de l’article 42 de la constitution »… peut-on lire, entre autres, sur  les banderoles brandies en cette occasion.

« Neuf lieux de cultes chrétiens relevant de l’église protestante sont fermés depuis le début de l’année  sous des prétextes qui ne tiennent pas la route. Le droit à pratiquer notre culte est pourtant garanti par la constitution mais on fait tout pour que ce droit ne puisse s’exercer. Nous dénonçons vigoureusement  les atteintes au droit de culte et  nous exigeons la réouverture immédiate des églises fermées », nous déclare sur les lieux, le pasteur de l’église protestante de Bejaia. Les protestataires ont tenu à dénoncer le fait que les dossiers de demande d’autorisation que l’EPA avait introduit, conformément aux instructions du ministère de l’Intérieur, depuis plusieurs mois, auprès de la Drag de Tizi -Ouzou et de Bejaïa, n’ont pas eu de réponse à ce jour. Et c’est justement pour absence d’autorisation que cette vague de fermeture est actionnée par les walis notamment à Bejaïa et à Tizi-Ouzou. Ce que les protestataires trouvent aberrant puisqu’ils ont déposé des demandes d’autorisation conformément à la loi.

« Pourquoi ne pas nous répondre si ce n’est une volonté manifeste de nous empêcher d’exercer un droit que nous garantit notre constitution ? » s’interrogent-ils, dans ce sens. Déterminés à lutter jusqu’à rendre  effective l’application de l’article 42 de la constitution, les manifestants annoncent qu’en cas de maintien des persécutions dont ils font  objets, ils recourront, dans les prochains jours  d’autres actions de rue.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept