L'info c'est ici

Affaire Karim Tabbou : Le parquet dément avoir été interrogé par la DSI

76

L’affaire de la première arrestation de Tabbou a connu des suites inattendues. Libéré par le juge du tribunal de Tipaza avant d’être ensuite arrêté une seconde fois chez lui, vingt-quatre après, le président et le procureur général de la Cour de Tipaza ont apporté ce dimanche un démenti catégorique à une information répandue sur les réseaux sociaux, affirmant que le juge ayant remis en liberté le militant Karim Tabbou aurait été interrogé par les services de la Direction de la sécurité intérieure.

«Dans son édition du 4 octobre 2019, un site électronique d’information a publié […] un article dans lequel il est fait état d’un supposé interrogatoire par les services de la direction de la sécurité intérieure de la présidente de la chambre d’accusation de la Cour de Tipaza suite à sa décision de remise en liberté du prévenu Tabbou Karim», indique un communiqué de la cour de Tipaza, cité par l’APS.

Le président et le procureur général près la Cour de Tipaza «tiennent à apporter un démenti catégorique quant au contenu de l’article en question et confirment détenir un écrit de la main de la magistrate concernée attestant que rien de ce qui a été rapporté par son auteur n’a eu lieu», conclut le communiqué.

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept