L'info c'est ici

Tir de missiles depuis un sous-marin de type Kilo au large d’Oran: L’Algérie fait trembler l’Europe

657

Le tir de missiles depuis deux sous-marin de type Kilo (fabrication russe) au large d’Oran par la marine algérienne fait aussi peur au Maroc qu’a l’Espagne. L’exercice a concerné les deux sous-marins «Hoggar» et «Ouarsenis» relevant des forces navales, a indiqué le ministère de la Défense dans un communiqué, précisant que cet exercice « avait pour but de s’assurer du degré d’efficacité opérationnelle de ces deux sous-marins». Le tir a été effectué avec succès en détruisant les cibles terrestres avec une grande précision, ce qui constitue une nouvelle réussite et l’un des fruits de la bonne maîtrise des équipages, des différents équipements et armes, et confirme, également, «le progrès et la disponibilité opérationnelle atteints par les unités des forces navales algériennes ces dernières années», a affirmé dans un communiqué le ministère de la Défense nationale.

Le mercredi 2 octobre, le site électronique du quotidien espagnol «ABC» a révélé que l’Algérie est aujourd’hui le seul pays en Méditerranée, après Israël, à posséder réellement la capacité de procéder à des tirs de missiles de croisière depuis des sous-marins : «La marine algérienne a fait un bond qualitatif dans sa capacité de dissuasion en se positionnant comme le seul pays de la Méditerranée, aux côtés d’Israël, à avoir la capacité de lancer des missiles d’attaque au sol à partir de sous-marins, plus précisément de ses deux nouveaux submersibles de classe 636 (version modernisée du kilo russe)», peut-on lire dans l’article du quotidien «ABC». Et d’ajouter en guise d’avertissement en direction de ses partenaires européens.

«L’Europe, qui s’est jusqu’ici abstenu de tout ingérence dans les affaires internes de l’Algérie, est directement visée par cette menace militaire dissuasive. Et pas seulement. Le Maroc voisin, avec lequel les différends (avec l’Algérie) sont historiques, n’a pas de sous-marins dans sa flotte bien qu’il ait manifesté le désir de les acquérir», observe le quotidien «ABC» qui ajoute : «Même la France ne dispose pas pour l’instant de cette capacité de lancer des missiles tactiques depuis ses sous-marins».

Selon le journal ibérique «le bond qualitatif de l’Algérie est évident car dans le monde, outre Israël dans la Méditerranée, seuls les États-Unis, la Russie, la Chine, la Corée du Nord et le Royaume-Uni disposent de cette capacité de lancer des missiles depuis un sous-marin pour détruire des cibles au sol», indique ABC, rappelant qu’à «chaque fois que la Corée du nord effectue l’un de ces tests, elle soulève des réactions conséquentes de la part des pays voisins».

L’article rédigé sous une forme défensive- il fallait mettre en évidence la dangerosité de cette arme redoutable- est un appel à une éventuelle condamnation par l’Europe. Mais aussi de faciliter au Maroc l’achat de sous-marins identiques. L’Espagne pousse ainsi ses partenaires européens à rééquilibrer les forces dans cette région en dotant le Maroc d’armes semblables.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept