Azzedine Mihoubi,le secrétaire général par intérim du Rassemblement national démocratique (RND),  a annoncé hier , lors de la réunion du Conseil national de son parti, sa candidature au scrutin  présidentiel du 12 décembre 2019. Par cette annonce le RND  vient ainsi de mettre fin à  son rôle d’eternel soutien et va participer pour la première fois depuis sa création en 1997, à  une élection présidentielle avec son propre candidat.

Né en 1959 à Msila, Azzedine Mihoubi, ancien ministre de la culture est connu également comme  journaliste, poète et romancier.

Ainsi, même si le Hirak rejette le rendez-vous électoral du 12 décembre, les prétendants à la course présidentielle se bousculent au portillon.  Selon l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), il est enregistré jusqu’à ce samedi  121 postulants qui ont procédé au retrait des formulaires de souscription des signatures individuelles.

Pour le cas du RND il veut revenir sur la scène médiatique en empruntant le trou de la serrure.