L'info c'est ici

Grève générale, marche et meeting populaire à Bachloul

380

En guise de soutien à Karim Boutata, placé avec son camarade de lutte Ahcene Kadi sous mandat de dépôt à la prison d’El Harrach, un meeting populaire, une grande marche  et une grève générale ont été organisé ce jeudi dans la commune de Bechloul qui se situe à une vingtaine de kilomètres à l’est du chef-lieu de la wilaya de Bouira.

En effet, des militants se sont relayés à la tribune pour appeler les citoyens venus en grand nombre pour assister à ce meeting, à « maintenir la pression et le combat pacifique pour arriver à la libération de tous les détenus d’opinions. »

D’autres militants sont intervenus pour inciter les citoyens à rester rassemblés, tout en retraçant le parcours du mouvement populaire depuis le 22 février à ce jour, ces intervenants ont déploré « l’incarcération des militants pacifiques, au lieu d’incarcérer les grands corrompus qui ont siphonné l’argent du peuple du peuple.

« Comment aller aux élections alors que les symboles de la fraude sont toujours en place. Ce n’est pas sérieux » dira un intervenant. Ainsi, après le meeting, les animateurs ont organisé une grande marche qui a vu son itinéraire sillonner les artères de la ville de Bechloul en scandant hostiles au système telles que « Oulach, Oulach, Oulach el vote Oulach !» « Anelhu anelhu alama yeghli udhabu amevatli (Nous marcherons, nous marcherons jusqu’à la chute du système corrompu) » et « Libérez les détenus d’opinions ».

A noter également également, qu’une grève générale des commerçants a été opérée dans la ville en sifgne de soutien aux détenus issus de la région. Par ailleurs, la population frondeuse s’est rendu au siège de la mairie pour  sceller  avec des barres en bois, le bureau des élections.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept