Le militant Samir Benlarbi a été placé aujourd’hui, mardi 17 septembre, en détention provisoire pour « atteinte à corps constitué ».

Présenté ce matin devant le Procureur de la République près le tribunal de Bir Mourad Raïs (Alger), Samir Benlarbi a été déféré devant le juge d’instruction du même tribunal, qui a décidé de la placer sous mandat de dépôt.

Opposant et activiste du Hirak, M. Benlarbi a été interpellé hier par des agents de sécurité en civil dans les hauteurs de Bouzaréah. Son avocat, Abdelghani Badi, avait qualifié cette arrestation de « kidnapping ».

Cet activiste a condamné l’arrestation de Karim Tabbou : «L’arrestation de Karim Tabbou est un mauvais message qui vient d’être adressé aux Algériens. C’est même une provocation, car il n’a rien dit pour être arrêté de cette manière».