L’ancien ministre de la justice, Mohamed Chorfi, a été désigné, ce dimanche 15 septembre 2019, président de l’autorité nationale indépendante chargée de l’organisation et de surveillance des élections.

Les 50 membres de cette autorité réunis à l’hôtel Saint Georges d’Alger ont plébiscité à l’unanimité cet ex -avocat qui aura la lourde tache de superviser la transparence des élections présidentielles qui interviennent dans un contexte très particulier.

Dans une déclaration à la presse le président de l’autorité nationale indépendante chargée de l’organisation des élections a affirmé qu’il était tant de redonner la parole au peuple.