Des dizaines de citoyens du village Zahar, et d’autres habitants du chef-lieu communal d’Ain Hadjar, qui se situe à une dizaine de kilomètres à l’ouest de Bouira, ont fermé ce dimanche la RN18, obstruant ainsi le passage avec des pneus, de grosses palettes en bois, et d’autres troncs d’arbres et pierres rocailleuses.

Le trafic routier a été fortement perturbé par ce blocage. Les mécontents ont formulé qu’ils ont procédé à ce genre d’action de protestation pour interpeller les pouvoirs publics sur leurs précaires conditions de vie, notamment, en raison des dernières intempéries qui ont rendu leurs maisons vétustes.

Ainsi, ils exigent des solutions à leur calvaire. Quant aux villageois de Zahar, ceux-là déplorent l’état impraticable de la route qui mène à leur bourgade et qui nécessite des travaux de réfection. Pendant ce temps-là, des forces de l’ordre ont été dépêchées sur les lieux de la contestation afin de libérer le passage de la RN 18 qui a été bloquée dans les deux sens, et permettre de la sorte aux usagers de passer.