L'info c'est ici

Pluie : Un mur effondré, des maisons inondées et des dégâts considérables en quelques minutes

486

Les pluies diluviennes qui viennent de s’abattre sur la wilaya de Bouira, ont mis à mal certaines communes, qui ont subies des inondations et des effondrements. C’est le cas de la commune de Djebahia qui situe à une vingtaine de kilomètres à l’ouest du chef-lieu de la wilaya qui a connu de fortes pluies il y a quelques heures heure de cela et qui ont provoqué l’effondrement d’une muraille du stade communale Lounes Salem.

Fort heureusement, il n’y a pas eu de pertes en vies humaines à déplorer selon les habitants de cette localité. Car en ce moment-là le stade était déserté par des amateurs de football. Des informations nous précisent que plusieurs maisons ont été submergées d’eau, notamment dans la cité des Eucalyptus.

Dans la commune d’Aomar qui se trouve être dans la même région, c’est carrément le débordement des eaux jusqu’à l’immersion dans certains quartiers de la ville. « Nous avons de tout temps et inlassablement fait part de notre inquiétude de voir des avaloirs obstrués et dépourvus de couvercles, au niveau des chaussées, des accotements, et en divers endroits de la ville, quand la saison des pluies automnales s’annonce avec ses grandes précipitations catastrophiques. Mais, hélas rien n’a été fait pour prévoir ces catastrophes » S’est exprimé  un citoyen touché par ce sinistre.

Les citoyens souhaitent que les services concernés se penchent un peu sur ce cas, afin qu’ils prennent des mesures pour défaire les avaloirs bouchés, au niveau des rues de la ville et à l’intérieur des cités et quartiers. Ainsi, l’eau ne sera pas refoulée aux habitations et autres  constructions. Evidemment, il fallait s’y attendre, avec l’absence des campagnes de curetage à grande échelle, afin d’éviter tous les risques qui peuvent provenir des dangers d’une éventuelle inondation.

Des cas dans ce sens sont nombreux à citer. D’autres communes ont subi le même sort fait  de maisons inondées et d’autres glissements  Nous pouvons dire que de nombreuses APC et d’autres secteurs sont défaillants.

Pourtant, à chaque approche de la saison automnale, annonciatrice de gros orages et de pluies diluviennes, des enveloppes financières importantes sont alloués aux services concernés pour lancer des opérations de protection des centres urbains contre les eaux des crues et la protection des berges et Oued,  et la réalisation de canaux en béton armé de réseaux souterrains des eaux pluviales. Apparemment, il y a quelque chose qui cloche dans tous ces effets d’annonce de travaux effectués. Autrement, il n’y aurait pas eu autant de dégâts à la moindre pluie. Plusieurs centres urbains demeurent menacés par des inondations avec leurs conséquences qui peuvent être catastrophiques.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept