Le général à la retraite Khaled Nezzar

Un mandat d’arrêt international a été lancé  ce mardi, par la Haute Cour de justice, à l’encontre de l’ex-ministre de la défense, Khaled Nezzar.

L’ancien général-major est poursuivi pour complot contre l’autorité publique.

La même procédure a également été engagée contre son fils,  Lofti Nezzar, apparenté à ce dernier et gestionnaire de l’entreprise SLC Smart Line Communications.

Le père et son fils ont quitté l’Algérie depuis plusieurs semaines.