Quelques jours seulement après la commémoration du 40e jour de la mort en détention de Kameleddine Fekhar, sa tombe a été vandalisée par des inconnus au carré mozabite du cimetière d’El Allia. Un geste dénoncé par plus d’un tant l’atteinte est moralement condamnable et humainement regrettable.

En réaction à ce saccage, sa veuve a dénoncé la destruction de la tombe de son défunt mari, estimant que « ce geste est « provocateur, la tombe de mon défunt mari Kamalddine ».

Djezzy Binatna

Elle a précisé que la tombe a été soumise à une grave attaque et à la destruction quasi totale par des inconnus. « Est-ce que mes enfants et moi devrions envisager de déplacer les restes de  mon mari, Kamalddine Fekhar, hors du pays pour qu’il puisse reposer en paix? », s’est-elle interrogée pour dire son regret et sa colère face à ce geste dont une enquête doit être diligentée pour identifier les responsables.