L'info c'est ici

Bejaïa: Pour dénoncer l’insécurité et la débauche, des citoyens ferment la RN 24

178

Des citoyens de plusieurs villages de la cote-ouest de Bejaïa ont procédé ce samedi, à Boulimat, à la fermeture de la RN 24, précisément au lieu-dit Iâzzouguene. Par cette action qu’ils considèrent comme un ultime cri de détresse, ces habitants tiennent à dénoncer  la prolifération, dans la localité, des lieux de débauches et l’insécurité qui y sévit.

En colère, craignant pour leur vies et leurs biens, ils exigent des autorités compétentes, l’application et le respect de la loi en procédant à la fermeture  des débits de boissons alcoolisées des cabarets et des discothèque qui pullulent sur les lieux illicitement sans que personne ne lève le petit doigt .

« C’est inadmissible ! Nous vivons au rythme de rixes avec armes blanches entre  gangs opposés,  de prostitution, de squats divers, de dépassements de toutes sortes avec tout ce que cal fait peser comme menace sur nous et personne ne réagit. Le wali est encore une fois interpellé.

Il doit intervenir dans les meilleurs délais ! » Soutient un des protestataires. Depuis 2016, les habitants de la  région ne cessent de tirer la sonnette d’alarme, à travers des pétitions, mais vainement. C’est justement la sourde oreille des autorités qui a motivé leur action d’aujourd’hui qu’ils comptent d’ailleurs rééditer si rien n’est entrepris dans le sens de la concrétisation de leurs revendications.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept