L'info c'est ici

Ils transportaient 4 quintaux de Kif: 7 malfaiteurs écopent de 20 ans de prison

66

La cour de Bouira en poursuivant le déroulement de sa deuxième session criminelle ordinaire, a jugé ce dimanche une affaire se rapportant à un grand trafic de drogue qui a une ramification transnationale.

7 accusés ont comparu dans cette affaire, (A.C.B), (O.C.B),  (A.B),  (B.H), (H.M), (A.K), (S.S) et  (K.H) qui est le huitième est en fuite à l’étranger, précisément  au Maroc.

Tout ce réseau est poursuivi pour les crimes de détention, transport par voie de route et remise de drogue dans le cadre d’une organisation criminelle organisée, importation et exportation de drogue illégalement, et détention d’armes de type 1 et 5 sans autorisation.

La cour a prononcé une peine de 20 années de réclusion criminelle contre les 7 mis en cause, et une condamnation à la perpétuité par contumace contre K.H qui est en fuite. Durant le déroulement de leur procès le procureur général avait requis une sentence de l’emprisonnement à perpétuité contre tous les accusés.

L’affaire remonte au mois d’août de l’année 2017 lorsque les services de sécurité de la wilaya d’Alger reçurent des informations sur un camion de gros tonnage qui se dirigeait vers l’est du pays transportant une grande quantité de drogue.

Le camion fut arraisonné au niveau d’un barrage fixe des services de sécurité à la sortie de la commune de Lakhdaria qui se situe à une cinquantaine de kilomètres au nord de Bouira. Le camion était conduit par le nommé A.C.B.

Une fois le camion fouillé de fond en comble par les éléments de la sécurité, le pot aux roses fut découvert et il s’agit de près de 4 quintaux  de cannabis qui a été trouvé, exactement (338 kilogrammes).

A.C.B passa aux aveux, en déclarant qu’il faisait le boulot à partir de la région de Maghnia, moyennant une très forte somme d’argent (100 millions de centimes) le prix du risque.

Il dénoncera par la suite son cousin qui l’avait devancé en faisant l’éclaireur à bord d’une voiture de marque Renault Clio. Il sera arrêté à son tour. Les 2 cousins sont originaires de la localité de Baraki dans la wilaya d’Alger.

Les services de sécurité poursuivirent leur investigation qui les mènera à l’arrestation de 3 autres comparses dont 2 sont originaires de la wilaya de Sétif et 2 autres de la wilaya d’Oran. Cette marchandise dont la provenance est le Maroc, devait être acheminée jusqu’à Hammamet anciennement Youks-les-Bains dans la wilaya de Tébessa, pour être introduite en Tunisie et ensuite en Libye.

D’après le travail de fond effectué par les enquêteurs dans cette affaire, il a été constaté que cette organisation a eu à effectuer 3 livraisons dans le passé, et que durant cette 4ème tentative, ils seront tous appréhendés par les services de sécurité. Par contre, le chef de cette organisation qui a réussi à prendre la fuite vers le Maroc, fait l’usage d’un mandat d’emmener international