L'info c'est ici

Bouira : « 14 juin 2001, 14 juin 2019 même combat »

61

Encore une fois les citoyennes et citoyens de Bouira ont honoré de leur grande présence la 17ème manifestation hebdomadaire qu’ils ont accomplie avec grandeur.

La chaleur assommante et suffocante de ce vendredi, ne les a pas pour ainsi dire affaibli, ou réduit leur détermination à sortir manifester dans la rue en grand nombre et en force, afin de réclamer toujours un Etat de droit avec le départ du système honni et prédateur.

Les manifestants ont tenu en cette date phare du 14 juin, à rendre un vibrant hommage aux martyrs de la démocratie, aux martyrs du 14 juin 2001 tombés à Alger, et aux 128 jeunes martyrs morts en Kabylie. A cet effet, ils ont brandi des pancartes portant sur le mot d’ordre de cet évènement « Ulach smah ulach (il n’y a pas de pardon) », « Pour que nul n’oublie le printemps noir », « Gloire à nos 128 martyrs du printemps noir » et « 14 juin 2001 14 juin 2019 même combat ».

Pareillement, d’autres manifestants n’ont pas raté l’occasion de jaser leur soûl sur les pontes du régime qui croupissent en prison. « Nous voulons aussi que les barons du FLN soient jugés. Le parti qui représente la mémoire du peuple est devenu un repaire d’aventuriers et de brigands notoires aux mauvaises réputations » a témoigné un des manifestants, quand ces derniers atteignirent le siège de la mouhafadha du FLN.

Les manifestants marquèrent un arrêt devant cette structure symbole de la désintégration, en entonnant des proclamations à gorges déployées « FLN à El Harrach ! », « dégagez FLN et RND ! », « nous voulons un Etat de Droit !», et « non aux faux dialogue, oui pour une transition ».

Ensuite, les protestataires arpentèrent les grandes artères de la ville pendant plus de 2 heures sans discontinuité et sans montrer un signe de fatigue, malgré le soleil de plomb , alors que plusieurs d’entre eux n’avaient même pas de quoi se couvrir la tête.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept