L'info c'est ici

Arrestation d’Ouyahia: La Cour suprême s’explique

1 109

Le procureur général près la Cour Suprême vient de communiquer sur les auditions de l’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia et l’ancien ministre des Transports Abdelghani Zaâlane. Ces derniers ont été respectivement placés sous mandat de dépôt et sous contrôle judiciaire par le juge enquêteur. Les deux ex-hauts responsables , selon le communiqué de la Cour suprême, font face à quatre chefs d’accusations.

Il s’agit d’octroi d’indus avantages dans les marchés et contrats publics, de dilapidation de deniers publics, d’abus de fonction et de conflit d’intérêt.

Le Procureur général de la Cour confirme qu’Ahmed Ouyahia a été placé sous mandat de dépôt, tandis qu’Abdelghani Zaâlane a été mis sous contrôle judiciaire avec confiscation de ses passeports ordinaire et diplomatique.

Après son audition durant la matinée de ce jeudi, par le juge enquêteur de la Cour suprême, l’ancien Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a été également placé sous mandat de dépôt et incarcéré à la prison d’El Harrach.

 A rappeler que Sellal a été entendu dans le cadre des informations judiciaires ouvertes suite à l’arrestation de l’homme d’affaires, Ali Haddad, et les frères Kouninef.

 Le général-major à la retraite Ali Ghediri a comparu ce jeudi devant le juge d’instruction de Dar el-Beida : «Nous vous informons que M. Ali Ghediri a été présenté au tribunal civil de Dar El Beida, pour comparaître par devant le juge d’instruction. Nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation», lit-on sur sa page Facebook de campagne de l’ancien candidat à la présidentielle.

L’ancien directeur central des ressources humaines du ministère de la Défense nationale avait été arrêté mercredi, par les services de sécurité. Les raisons de son arrestation et de sa présentation devant la justice restent inconnues.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept