clan présidentiel

Alors que personne ne l’attendait l’ex Premier ministre Ahmed Ouyahia s’est présenté ce dimanche au tribunal de Sidi M’hamed pourcomparaître devant le juge d’instruction. Pour l’instant on ignore les raisons de sa comparution mais tout semble indiquer que sa présence est liée à l’affaire Tahkout, lequel a comparu le même jour pour des affaires liées à transactions douteuses.

L’homme d’affaire Mahieddine Tahkout, des membres de sa famille et une dizaine d’autres accusés sont présentés ce 9 juin devant le procureur de la république du tribunal de Sidi M’hamed. La brigade de recherche et des enquêtes de la gendarmerie nationale de Bab Jdid a en effet terminé ses enquêtes sur des transactions que le groupe Tahkout a conclu avec la SNVI portant sur l’acquisition de bus et de camions.

L’homme d’affaire devra également s’expliquer sur d’autres affaires liées aux contrats passés avec les services des œuvres sociales et universitaires. L’homme d’affaire est accusé d’avoir bénéficié de privilèges indus de la part du ministère de l’Industrie, dans le cadre de son activité de montage de véhicules.

Djezzy Binatna

Plusieurs cadres de l’Agence nationale  du développement des industries (ANDI) doivent être entendus dans le cadre de cette même affaire.Ahmed Ouyahia, subit depuis quelques semaines une série de déconvenues dans un contexte délicat marqué par le mouvement populaire et la déchéance de presque une partie du clan Bouteflika.

Le terme «dilapidation des deniers publics» est le fait de distribuer n’importe comment, de gaspiller l’argent de l’Etat.