L'info c'est ici

Les étudiants disent non aux élections présidentielles

62

Comme chaque mardi, depuis maintenant treize semaines, les étudiants sont sortis en force pour manifester contre la tenue des élections présidentielles prévues le 04 juillet et ce en réponse au discours du chef d’état-major de l’armée qui a insisté hier sur la nécessité d’organiser la présidentielle à temps.

A Alger, les étudiants ont commencé à marcher tôt le matin, de la rue Didouche Mourad à la Grande Poste qui a été quadrillée par un fort dispositif de police.

Le but étant d’empêcher les étudiants d’arriver à l’APN, mais ils ont choisi cette fois-ci d’atteindre le palais du Gouvernement. Là aussi ils se sont retrouvés face à  un barrage composé de camions de police.

Par ailleurs, ils sont des milliers à sortir dans les rues de différentes wilayas du pays pour manifester contre le régime et ses symboles.