L'info c'est ici

Gaid Salah revient sur le complot contre l’ANP et promet de nouvelles révélations

553

Sans vraiment les nommer mais que tout le monde aura compris de qui il s’agit, le général de corps d’armée Salah Ahmed Gaid a évoqué ce lundi à Ouargla dans son discours le cas des deux généraux Athmane Tartag, Mohamed Mediène et Saïd Bouteflika, et la SG du PT Louisa Hanoune emprisonnés actuellement à Blida pour  « complot » contre l’Armée et l’Algérie menée par «les têtes de la discorde» et d’un complot qui serait encore plus vaste.

  «Nul doute que les têtes de la discorde, qui ont été démasqués, ainsi que leurs actes criminels et pernicieux néfastes pour l’Algérie, sont aujourd’hui en train de subir la sanction juste et équitable qu’elles méritent par la force de la loi» dit-il.

Selon le patron de l’Armée nationale, ces derniers «sont aujourd’hui en train de subir la sanction juste et équitable qu’ils méritent par la force de la loi». Le vice-ministre de la Défense nationale a ajouté  que l’enquête dévoilera de nouvelles personnes impliquées dans le complot contre l’Armée et l’Algérie.

Ces dernières auront le même sort que Said Bouteflika et les généraux Toufik et Tartag : «Ce sera également le sort de tous ceux qui sont impliqués dans le complot contre l’Armée Nationale Populaire et l’Algérie, en commettant des actes criminels. Ceux-là même que les enquêtes persévérantes et approfondies en cours, ne manqueront pas de dévoiler dans l’avenir et seront eux aussi sanctionnés de manière juste et équitable par la force de la loi», a-t-il déclaré.