Ultimate magazine theme for WordPress.

Bouira : Les avocats réitèrent leur solidarité avec le mouvement populaire

120

Les avocats du barreau de Bouira se sont rassemblés aujourd’hui mardi au niveau de la cour de justice pour organiser un grand sit-in de protestation. Les avocats ont reproduit leur grande détermination à accompagner le mouvement populaire.

Les hommes et femmes en robes noires, que nous avons rencontrées ont tenu à exprimer leur déception quant aux revendications réelles du peuple qui ne sont pas encore satisfaites.

« Nous les avocats nous étions à l’avant-garde dans le soutien au mouvement populaire pacifique, qui malheureusement voit ses objectifs non concrétisées par le pouvoir en place ».

Les avocats ont brandi des pancartes sur lesquelles nous pouvions lire : « La défense est avec le peuple », « Non au système corrompu », «  Nous voulons un Etat civil et non militaire », et « Oui pour une solution politique ».

Durant leur sit-in qui a duré près d’une heure, les avocats ont entonné aussi des chants patriotiques et scandé des slogans mettant en cause le système pourri.

« Nous sommes là aujourd’hui c’est pour réitérer notre soutien total au peuple dans sa quête pour les libertés  et toutes les libertés. » a affirmé un avocat que nous avons rencontré durant ce rassemblement.

« Malheureusement, nous constatons que les revendications légitimes du peuple ont été ignorées dans leur majorité. C’est dans ce sens que nous avons décidé de maintenir la mobilisation afin d’arracher d’autres droits bafoués » a ajouté une autre avocate.

Me Ouafya Sidhoum bâtonnier et présidente du barreau de la wilaya de Bouira qui était présente à ce rassemblement nous dira, « Nous avons décidé d’organiser des journées de protestations tous les mardis, et cela suite aux délibérations qui émanent de notre organisation nationales des ordres des avocats (ONOA) », notre interlocutrice ajoutera « Tant que le pouvoir campe sur ces positions, notre détermination ne sera que plus forte dans notre soutien au mouvement populaire, jusqu’à ce que ses revendications soient prises en compte et concrétisées »

Une autre avocate interviendra « Nous remarquons également que les revendications émises par le peuple, ne sont pas encore concrétisées, ainsi nous demandons des suites concrètes et non des effets d’annonce qui n’ont pas un impact salvateur sur  le peuple, qui demande pourtant à ce que tout le système pourri parte »