Kouninef
Reda Kouninef

La demande de levée du mandat de dépôt sous le coup duquel sont écroués Reda, Karim et Noah Kouninef depuis le 24 avril dernier, a été rejetée  par la chambre d’accusation  de la Cour d’Alger. Les  frères Kouninef avaient été auditionnés par le juge d’instruction, le 24 avril dernier. Pour répondre aux accusations de trafic d’influence avec des fonctionnaires publics pour l’obtention de privilèges, détournement de fonciers et de concessions publiques, blanchiment d’argent et financement occulte de partis politiques.

Les Kouninef sont également accusés de «non respect des engagements contractuels dans la réalisation de projets publics, trafic d’influence avec des fonctionnaires publics pour l’obtention de privilèges et détournement de fonciers et de concessions».