Ultimate magazine theme for WordPress.

Fait inédit dans l’histoire de l’APN : Quinze députés pour écouter six ministres

400

Quinze (15) députés seulement sur plus de 400  ont assisté ce jeudi à la séance de réponses questions initié par le gouvernement Bedoui. Ce petit groupe de députés venus écouter six ministres  (Education, Sport, Agriculture, Affaires religieuses et Solidarité nationale) est composé de députés de TAJ, MPA, ANR, et de quelques indépendants.

Tous les partis de l’opposition (FFS, RCD, PT, MSP, El Adala) auquel il faudrait ajouter la quasi totalité des députés du FLN et ceux du RND ont boycotté cette séance inédite dans l’histoire parlementaire du pays.  Mieux encore, des responsables de quatre commissions parlementaires du FLN (Santé, Affaires étrangères, Agriculture, Administration) ont adressé mercredi, à l’occasion de la cérémonie de commémoration des événements du 8 mai 45, une correspondance aux vice-présidents de l’APN issus du FLN pour leur demander «amicalement» de se retirer du bureau de l’Assemblée, «en raison  de ce qui se passe actuellement sur la scène politique».

Pour les signataires de la correspondance, cette demande amicale «s’inscrit en droite ligne des revendications portées par le mouvement citoyens que notre parti et nos militants partagent totalement». Il y va aussi la «stabilité de l’APN et du bon déroulement de ses travaux, en ces moments particuliers que traversent le pays» ajoutent les auteurs de la lettre qui exigent «une réponse immédiate.

La réponse que vous apporterez à cette demande donnera une image civilisée des instituions et évitera des désagréments à notre parti de la part des militants et des citoyens », concluent les responsables des quatre commissions prévenant que dans le cas d’une «réponse négatives nous boycotterons, les activités et les travaux que vous vous serez appelés à présider»conclut le communiqué.