Ultimate magazine theme for WordPress.

Bouira : Plus de 200 cas de rougeole enregistrés en 5 mois

81

La maladie de la rougeole qui a été éradiqué il y a longtemps de cela, vient comme par malheur faire sa réapparition de manière fulgurante ces derniers temps-ci, à travers plusieurs localités de la wilaya de Bouira, et même dans d’autres wilayas du pays, ou le risque endémique n’est pas à écarter.

A cet effet, le docteur Malika Benhamiche, cadre et chef de service par intérim de la prévention à la direction de la santé (DSP), a affirmé que depuis le 1er janvier 2019 au 9 mai, ce sont 204 cas de rougeole qui ont été enregistrés, dans la wilaya de Bouira.

C’est dans la commune de Lakhdaria, ou il a été observé le plus grand nombre d’atteintes à la rougeole et avec 87 cas qui ont été observés par les services sanitaires. Suivie de la commune de Bouira qui a enregistré 37 cas, et dans la commune de Bouderbala 19 cas.

« La rougeole n’atteint pas uniquement les enfants, nous avons enregistré des cas chez des adultes, et ceux-là, ont certainement échappé au vaccin en ce temps-là » a indiqué Dr Malika Benhamiche. Cette dernière préviendra seulement, que la seule méthode efficace pour lutter contre cette maladie est la vaccination, et que les vaccins sont disponibles gratuitement dans tous les centres hospitaliers et autres structures  de santé.

Notre interlocutrice déplore que « l’épidémie de la rougeole revient à la négligence en matière de vaccination par les parents, et il y a de moins en moins de parents qui acceptent de faire vacciner leurs enfants ».

En somme, un recul sur le plan de la vaccination a été remarqué par le secteur de la santé. Des raisons ont été apportées, comme à ce qu’il s’agit de la panique qui s’était emparé des parents à cause des rumeurs qui avaient circulé au sujet de  vaccins « douteux »  qui avaient malheureusement causés la mort de patients. Et depuis, la méfiance contre les vaccins s’est installée.