L'info c'est ici

Affaire Rebrab: Ses avocats ont introduit une demande de remise en liberté provisoire

175

Le patron du groupe Cevital, incarcéré à la prison d’El Harrach depuis le 23 avril dernier, pour des soupçons de «fausse déclaration concernant le mouvement de capitaux de et vers l’étranger, surfacturation, importation de matériel usagé en dépit de l’octroi d’avantages bancaires, fiscaux et douaniers (destinés au matériel neuf)», pourrait bénéficier ce dimanche d’une liberté provisoire.

En effet, le collectif d’avocats chargé de son affaire, a introduit une demande de libération qui sera examinée ce dimanche par la chambre d’accusation du tribunal d’Alger. La famille, les soutiens et les avocats de l’homme le plus riche d’Algérie, patron du premier groupe privé du pays, mettent en avant le fait qu’il soit âgé (75 ans) et qu’il souffre de diabète.

Depuis sa mise sous mandat de dépôt, plusieurs marches populaires de soutien ont été organisées à Tizi-Ouzou mais surtout à Bejaia où est implanté son complexe des huiles Cevital. Le parquet d’Alger a fait appel à un expert pour évaluer le prototype de sa machine de purification de l’eau.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept