L'info c'est ici

Bejaïa : Marche pour réclamer la relaxe de Rebrab

103

A l’appel de  la Coordination nationale des comités de soutien aux travailleurs de Cevital et aux investissements économiques, une marche populaire a eu lieu ce jeudi dans la ville de Bejaïa   avec comme  mot d’ordre,  la libération de  Issad Rebrab, placé en détention provisoire depuis le 22 du mois passé.

Cette  manifestation qui a drainé une grande  foule composée de sympathisants et de travailleurs du groupe Cevital, a été rehaussée par la présence de  personnalités du monde politique et sportif, à l’exemple du président de la JSK Cherif Mellal et des députés Khaled Tazaghart et Atmane Mazouz.

Les manifestants qui ont pris leur départ depuis le complexe Cevital, ont sillonné les rues de la ville  durant plus de deux heures  en scandant divers slogans hostiles au pouvoir :  « Pouvoir assassin », « Libérez Rebrab »…ont-ils crié à gorges déployées.

Irrités par la tournure prise par la supposée « chasse aux voleurs », les marcheurs voient dans l’incarcération du  patron du groupe Cevital  une grave injustice qui doit cesser immédiatement.

Ils  réclament la libération immédiate et inconditionnelle de Rebrab. « En  s’attaquant à un investisseur qui a refusé de s’acoquiner  avec le système, le pouvoir actuel  poursuit deux principaux objectifs : diviser et affaiblir le soulèvement du peuple algérien et faire l’amalgame entre les investisseurs  honnêtes et les investisseurs malhonnêtes. Cet amalgame servira plus tard à faire passer la pilule en libérant  les vrais prédateurs et les investisseurs véreux ! » Explique, dans ce sens, l’un des manifestants.