Ultimate magazine theme for WordPress.

Bouira :Le monde universitaire solidaire avec le mouvement populaire

57

Une grandiose marche a réunie ce mardi tous les étudiants de l’université Akli Mohand Oulhadj qui ont parcouru les grandes artères de la ville, avant d’atteindre l’esplanade de la maison de la culture Ali Zamoum.

Il y avait des milliers d’étudiants qui ont participé à cette manifestation. Tout le long de leur itinéraire, les contestataires n’ont pas arrêté de scander à haute voix « Etudiants opprimés unissons-nous ! », « Dégage, dégage, houkoumet el bricolge ! », « FLN et ouled frança dégagez ! »,  « Houkoumet el istihmar ! » et «  baraket baraket mine nidham el îssabates (assez, assez du régime des hordes de prédateurs !) ».

Arrivés à la grande esplanade, les milliers d’étudiants se sont regroupés à ce niveau pour continuer à gorges déployés de fustiger encore et encore le système. « Ya lil’ aâr ya lil’ aâr, houkouma bila qarar (Honteux, honteux, un gouvernement sans prérogatives) », «Barlaméne bila qarar ! (Parlement sans pouvoir !) » Pendant que les étudiants  manifestants répandaient d’autres slogans habituels, l’information de la démission du président du conseil constitutionnel venait de tomber.

Il fallait voir le grand élan et  la grande liesse qui se sont emparés des jeunes étudiantes et étudiants révoltés. Mais pour venir à bout de ce mécontentement national généralisé, il faudra des changements en profondeurs, de l’avis des manifestants que nous avons rencontrés aujourd’hui. Quoi qu’il en soit, le mouvement estudiantin dans sa totalité, a fait montre de son adhésion et soutien totale au mouvement populaire et à sa participation massive et pacifique, dans le but de concrétiser les revendications du mouvement populaire.