Ultimate magazine theme for WordPress.

Nouvel indicateur US de risque «enlèvement» L’Algérie sur la liste

460

Le département d’Etat américain a introduit, mardi, un nouvel indicateur de risque dans ses conseils aux voyageurs afin de communiquer plus clairement aux citoyens américains les risques d’enlèvements et de prises d’otages par des acteurs criminels et terroristes.

Le nouvel indicateur «K» (Kidnapping=enlèvement) «fait partie de notre engagement continu à fournir aux citoyens américains des informations claires et complètes sur la sécurité des voyages afin qu’ils puissent prendre des décisions de voyage éclairées», indique la diplomatie américaine dans un communiqué. Le département d’Etat publie sur son internet des avis aux voyageurs pour tous les pays du monde, offrant des niveaux de conseil standardisés basés sur des indicateurs de risque établis tels que la criminalité, le terrorisme, les troubles civils, les catastrophes naturelles, la santé et d’autres risques potentiels.

L’Algérie est au même titre que 35 pays cités dans  cet avis aux voyageurs de risque d’enlèvements ou de prises d’otages. Il s’agit de l’Afghanistan, Angola, Bangladesh, Burkina Faso, Cameroun, République centrafricaine, Colombie, République démocratique du Congo, Éthiopie, Haïti, Iran, Irak, Kenya, Liban, Libye, Malaisie, Mali, Mexique, Niger, Nigéria, Pakistan, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Philippines, Fédération de Russie, Somalie, Soudan du Sud, Soudan, Syrie, Trinité-et-Tobago, Turquie, Ouganda, Ukraine (dans l’est de l’Ukraine sous contrôle russe), Venezuela et Yémen.