L'info c'est ici

Bouira : Les agriculteurs protestent contre la mafia du foncier

87

Avant d’entamer ce jeudi, une grande marche de protestation qui les mènera vers  le siège de la wilaya, en parcourant les grandes artères de la ville, les agriculteurs de Bouira et des différentes communes de la wilaya, se sont rassemblés par dizaines devant les sièges de la direction des services agricoles (DSA) et de la chambre de l’agriculture(CA).

Ils étaient nombreux à fustiger de leur voix retentissantes tout ce qui symbolise le système actuel. Munis également de grandes banderoles sur lesquelles étaient écrits « Les agriculteurs adhérent pleinement au mouvement populaire pour un avenir meilleur de notre nation », « Malheur à la mafia du foncier agricole ! », « Les agriculteurs contre le système pourri », « Non au système corrompu. Non aux  pilleurs l’Algérie », et « Récupérons nos terres agricoles détournées. » Autrement, les agriculteurs contestataires n’ont pas arrêtés durant leur parcours de fustiger les responsables de l’Etat qui ont poussé le pays dans une  crise politique sans commune mesure.

« Ouyahia dégage ! » « Bedoui dégage ! » « Bensalah dégage ! » « Alioui dégage ! », et « Echaâb yourid yethassbou gaâ (Le peuple veut qu’ils rendent tous des comptes à la justice), furent les proclamations qui parvenaient du carré des manifestants. Une grande banderole était portée aussi par des manifestants portant la transcription « Alioui ne nous représente pas. Alioui dégage ! » Sans doute, ce dernier est le secrétaire général de l’union nationale des paysans algériens (UNPA) contre lequel les agriculteurs dépités ont tenus des griefs.

Une autre grande banderole était également brandi par les agriculteurs et sur lequel était présenté la photo de Gaid Salah en lui adjoignant le conseil vital de « Hachhoum gaâ ! (fauchez les tous !) ».