Ultimate magazine theme for WordPress.

Contestation en Algérie: La France abandonne son « scénario du pire »

617

La France qui avait envisagé un  scénario catastrophique au début du mouvement populaire en Algérie semble changer d’avis. « Embrasement, répression et  arrivée massive de bateaux venus d’Algérie… Un scénario envisagé au début de la mobilisation contre Abdelaziz Bouteflika, et abandonné depuis » écrit-t-on sur France tv info.

Cette source reconnait que la France a imaginé le scénario du pire au début de la mobilisation contre Abdelaziz Bouteflika en Algérie. Le gouvernement craignait alors un embrasement avec des troubles violents, de la répression et des conséquences en France avec une arrivée massive de bateaux venus d’Algérie.

L’exécutif a alors évalué les besoins en matière médicale ou sécuritaire. Un scénario avec trois ports de la Méditerranée dédiés à l’arrivée de ces migrants. Mais le gouvernement ne croit plus que la situation puisse dégénérer. Les manifestations sont restées pacifiques et le président algérien est même lâché par l’armée.